MALGRÉ LA LOI MACRON, LE TRAVAIL LE DIMANCHE NE PEUT ÊTRE PRATIQUÉ DANS LA COMMUNICATION QUE DANS DES CONDITIONS QUI NE SONT PAS ACTUELLEMENT REMPLIES

MALGRÉ LA LOI MACRON, LE TRAVAIL LE DIMANCHE NE PEUT ÊTRE PRATIQUÉ DANS LA COMMUNICATION QUE DANS DES CONDITIONS QUI NE SONT PAS ACTUELLEMENT REMPLIES

Seuls certains secteurs de l’économie peuvent déroger au repos dominical. La liste complète des activités concernées figure à l’article R. 3132-5 du Code du travail.

Dans les autres secteurs (dont la communication), une convention ou un accord collectif étendu ou une convention ou un accord d’entreprise ou d’établissement peut éventuellement prévoir la possibilité d’organiser le travail de façon continue pour des raisons économiques et d’attribuer le repos hebdomadaire par roulement. Certains salariés peuvent être amenés à travailler le dimanche.

En tout état de cause, seuls les salariés volontaires ayant donné leur accord par écrit à leur employeur peuvent travailler le dimanche .
Chaque salarié privé du repos du dimanche bénéficie d’un repos compensateur et perçoit pour ce jour de travail une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due pour une durée équivalente.

Actuellement, dans certaines agences du groupe ‪#‎Publicis‬, on demande à des salariés de venir travailler le dimanche ou on leur demande d’effectuer des astreintes ou des veilles informatiques chez eux, EN TOUTE ILLÉGALITÉ.

Aucun accord groupe avec les organisations syndicales n’existe à ce jour (il y a des accords d’entreprise dans un nombre très restreint de sociétés, dont Re-sources) .
La pratique la plus courante des entreprises qui contournent la loi consiste à accorder un simple jour de récupération, ce qui est parfaitement SCANDALEUX ET ILLÉGAL.

Info’Com-CGT fera extrêmement attention aux pratiques de ces structures (qui ne sont d’ailleurs pas assumées par #Publicis qui prétend « qu’il n’y a a pas de travail le dimanche), et portera ces manquements au Code du travail devant les tribunaux.

La lose, ça suffit !
Les charrettes le dimanche sans être payé, stop !
Il est grand temps de négocier ce point !

droit-social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *