HARCÈLEMENT MORAL : DES DIRIGEANTS MENACÉS DE POURSUITES SUITE AUX SUICIDES À FRANCE TÉLÉCOM

HARCÈLEMENT MORAL : DES DIRIGEANTS MENACÉS DE POURSUITES SUITE AUX SUICIDES À FRANCE TÉLÉCOM

Pendant quatre ans, l’ex-juge d’instruction Pascal Gand a épluché des milliers de courriels, déchiffré des PowerPoint, interrogé des dizaines de salariés et de cadres. L’enquête est terminée et le parquet vient de prendre ses réquisitions. A la fin d’un document de 193 pages, le procureur de la République de Paris est catégorique : selon lui, sept anciens dirigeants de France Télécom doivent être renvoyés devant un tribunal correctionnel.

Si le juge d’instruction, qui rendra son ordonnance d’ici quelques semaines, suit l’avis du parquet, Didier Lombard, ancien numéro un de France Télécom (devenu Orange en 2013), son ex-bras droit, Louis-Pierre Wenes, et celui qui fut DRH, Olivier Barberot, comparaîtraient pour « harcèlement moral ».

De même pour la société France Télécom, personne morale. Deux directeurs territoriaux – Nathalie Boulanger et Jacques Moulin –, ainsi que le DRH France de l’entreprise, Guy-Patrick Cherouvrier, et l’ex-directrice du programme Act, Brigitte Bravin-Dumont, devraient répondre, eux, de « complicité de harcèlement moral ».

Pour la CGT, «ce procès à venir doit être l’occasion de reconnaître les victimes du harcèlement généralisé dans le groupe mais aussi de condamner des méthodes de management autoritaires et inhumaines». «Il doit être un avertissement à tous les dirigeants des entreprises du secteur des télécoms qui, dans la période, font de la suppression d’emplois l’alpha et l’oméga de la stratégie au nom de la rentabilité financière et au détriment de la vie de leurs salariés».

Pour la petite histoire, Didier Lombard est toujours le président non exécutif de Technicolor (ex-Thomson) et reste vice-président du fabricant de puces franco-italien STMicroelectronics.
Il fait également partie du conseil de Radiall, le groupe du président du Medef, Pierre Gattaz.
Surtout, il préside le comité stratégique d’Iris Capital, qui gère le fonds d’investissement financé par Orange et Publicis…

A lire : En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/…/suicides-le-parquet-demande-le-renv…

‪#‎harcèlement‬‪#‎suicides‬‪#‎FranceTelecom‬

didier-lombard-5_4540516

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *