Serge Hoffman, directeur artistique chez Verbe, ex-délégué du personnel, ex-membre du CHSCT (#publicisconsultants) a vu son licenciement confirmé.

Serge Hoffman, directeur artistique chez Verbe, ex-délégué du personnel, ex-membre du CHSCT (#publicisconsultants) a vu son licenciement confirmé.

Ce n’est pas un hasard, au moment où l’ensemble des agences restructurent dans tous les sens, et particulièrement Publicis Consultants ( qui devrait bientôt se séparer de son département « Edition de contenus »Verbe dont fait partie Serge Hoffman), que les directions de celles-ci cherchent à se débarrasser de celles et ceux qui osent défendre les droits des salariés.

Dans différentes structures du groupe #Publicis, des représentants des Instances Représentatives du personnel sont ciblées et poussées vers la sortie (Saatchi, Dialog, Publicis Consultants…). Certains sont harcelés pour signer des ruptures conventionnelles, d’autres sont poussés à être transférés dans d’autes sociétés pour qu’ils perdent leur mandat d’élu, mais depuis peu, #Publicis n’hésite pas à licencier avec des motifs complètement farfelus. (Bizarre, au moment où la Loi travail est en passe d’être appliquée…)

En l’occurence, les motifs invoqués pour le licenciement de Serge, ( cadre autonome en forfaits jours ) sont tout simplement une foutaise totale.

Il est impératif de s’alarmer quand une entreprise vire des gens sans respecter les règles légales (raisons réelles et sérieuses).

Il est tout aussi impératif de s’alarmer quand une entreprise se débarrrasse d’élus ou d’anciens élus qui sont, de fait, totalement discriminés.

Il ne faut pas laisser perdurer une telle situation !
Ne laissons pas les droits dans l’entreprise être bafoués !

 

14055054_1395544963794721_5590733727539771572_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *