HORAIRES DE TRAVAIL CHEZ #PUBLICIS CE QU’IL EST IMPORTANT DE SAVOIR

HORAIRES DE TRAVAIL CHEZ #PUBLICIS CE QU’IL EST IMPORTANT DE SAVOIR

Le groupe abuse et dépasse carrément les bornes en matière de législation concernant les horaires de travail. Cela a une grosse implication sur les heures supplémentaires et donc sur les rémunérations de chacun-e.

Ce qu’il faut savoir :

Il y a majoritairement 3 types de statuts au sein du groupe (hors employé-es) :
1-Agents de maîtrise (coefficients 2.1 à 2.4)
2-Cadres soumis à des horaires (en principe coefficients 3.1 à 3.4)
3-Cadres autonomes en forfait jours (non soumis à des horaires de travail- en principe coefficients 3.3 à 3.4 et hors coef bien sûr (cadres dirigeants)

1-Les agents de maîtrise, non cadres, doivent être payés en heures supplémentaires lorsque leur temps de travail dépasse les 35 heures légales. En pratique, le temps n’est jamais décompté et très peu d’heures supplémentaires sont versées par le groupe. Ce qui est proprement scandaleux et pénalise financièrement beaucoup de monde.
En outre, les agents de maîtrise doivent avoir une prime d’ancienneté après 3 ans d’ancienneté (3% pour 3 années d’ancienneté, à partir de la 4ème année 1% de majoration par année).

2- Les cadres soumis à des horaires peuvent effectuer des heures supplémentaires (dans la limite fixée par la loi et en respectant les temps de repos obligatoires) qui ne sont malheureusement (accords 35 h de Publicis obligent) compensés qu’en jours de récupération.

3-Les cadres autonomes en forfait jours peuvent également effectuer des jours de travail supplémentaires (c’est l’unité de calcul !) compensés en jours de récupération. Mais ces salarié-es n’ont pas à respecter un horaire de travail car ils sont, par définition, autonomes dans la façon de le réaliser. On ne peut donc leur reprocher d' »arriver en retard » ou de « partir tôt ». C’est la valeur ajoutée de ces salarié-es que #Publicis achète et non leur temps de travail.

POUR LES 3 STATUTS, IL Y A UN POINT TRÈS IMPORTANT : LE TRAVAIL LE DIMANCHE EST PAR PRINCIPE INTERDIT, sauf accord avec les organisations syndicales. Et, il doit , de toutes façons, être rémunéré le double d’une journée normale.
Ce cas précis n’est pas respecté au sein de #Publicis et de très nombreux abus sont signalés partout !

Conclusion :
-Faites valoir vos droits !
-Regardez vos feuilles de paie pour connaître votre statut et/ou demandez conseil à vos représentants Info’Com-CGT !
-Il faut qu’un accord soit négocié concernant le dimanche, alors, en attendant, refusez ! ou demandez à être payé double comme le prévoit la loi !

STOP AUX CHARRETTES QUI NE COÛTENT PAS UN ROND À #PUBLICIS !

FAITES PASSER !

14355713_1427440967271787_5364457393815057721_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *