Communiqué de la section syndicale CGT Publicis

La section syndicale CGT Publicis constate que lors de la manifestation autorisée du 1er Mai un palier a été franchi dans la violence par l’utilisation d’un engin incendiaire contre un représentant des forces de l’ordre et déclare qu’elle ne se reconnait d’aucune façon dans cet acte.

La section syndicale CGT Publicis condamne également son utilisation par une exploitation disproportionnée d’un mot plus que malheureux extrait d’un tweet émis alors qu’elle n’avait pas connaissance ni de la teneur ni de la gravité des blessures du policier.

Cette brusque campagne semble irriguée par la tension politique due à l’omniprésence de l’extrême droite lepéniste et à ses manoeuvres.

Le message clair, au grand jour, de la section syndicale CGT Publicis lors de la fête des travailleurs était et reste le rejet et de Macron et de Le Pen au nom des intérêts du Travail et des travailleurs. Rien d’autre.

La prise en compte de cette position publique ne se prête à aucune interprétation malveillante s’agissant de l’acte dénoncé dans ce communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *